Foto’s Defensie - Photos la Défense

Lutte contre la piraterie

Lutte contre la piraterie dans la corne de l’Afrique: EUNAVFOR ATALANTA

 

En général

 

L’opération ATALANTA est la première opération marine de l’Union européenne ayant pour objectif l’application des résolutions 1814, 1816 et 1838 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

La mission principale est d’assurer la protection de navires transportant l’aide humanitaire du World Food Program des Nations Unies, ainsi que celles d’autres navires vulnérables. En plus de cela, les navires sont chargés d’assurer la surveillance dans des régions où la menace de piraterie est élevée. Le théâtre des opérations est très étendue et se situe principalement devant les côtes somaliennes.

 

La Belgique

 

Avec la frégate F931 Louise-Marie, la Belgique a pris part pour la première fois à ATALANTA en 2009. Depuis octobre 2010 et jusque février 2011, la frégate belge Louise-Marie a été engagée pour la deuxième fois dans la corne de l’Afrique dans le cadre de l’opération de lutte contre la piraterie EU NAVFOR ATALANTA.

 

Afin d’assurer la continuité de la participation belge à l’opération, des militaires belges sont engagés dans les différents Etats-majors de la structure de commandement.

 

La frégate Louise-Marie (LoMa) a participé du 23 novembre 2012 jusqu'au 13 février 2013 pour la troisième fois à cette opération. La frégate avec son équipage de 169 hommes et femmes a rejoint son port d'attache le 27 février dernier.

Dans le cadre de l'opération ATALANTA, les Forces armées néerlandaises engagent le navire ZMS Johan De Wit durant la période opérationnelle du 6 août au 06 décembre 2013. Durant cette période, la Belgique collabore étroitement avec les Pays-Bas dans la lutte contre la piraterie. Elle fournira un petit bateau d'intervention rapide et au total douze militaires: les quatre membres d'équipage de ce bateau, quatre collaborateurs au sein de l'état-major du Johan De Wit, un élément de liaison et un collaborateur au sein du QG de l'opération à Northwood (Royaume-Uni).

Pendant le second semestre de 2014, la frégate Louise-Marie participera pour la quatrième fois à cette mission. En outre, la Défense belge contribuera à cette opération avec des collaborateurs au sein des états-majors et éventuellement avec un petit détachement de la composante terre.