Communiqué

Communiqué du 02-05-2012

L’Unité Cynologique Interforces (UCI) constitue le centre de compétences de la Défense pour tous les services d’appui canin.

Même si l’unité dépend de la Composante Air, elle est au service de toutes les composantes de la Défense. L’UCI se charge d’acheter les chiens, de les former, de former et d’entraîner toutes les équipes canines ainsi que de former des entraîneurs et des dresseurs.


Photo la Défense (J. Braekevelt)

Photo la Défense (D. Orban)

Photo la Défense (M. Azoug)

En 2011, la Défense avait encore 410 chiens en service. Leur nombre a diminué ces quatre dernières années de 90 éléments suite à la restructuration de la Défense. Tous les chiens en service ont été engagés sur le territoire national. La plupart des chiens sont engagés pour l’exécution de patrouilles dans le cadre de la protection des quartiers. L’UCI dispose également d’équipes d’intervention avec des chiens capables de détecter des explosifs. Ces équipes s’occupent de la sécurité en opérations des troupes belges et alliées. Ces dernières années, elles ont été déployées en Afghanistan et au Liban. Par ailleurs, en cas de menace éventuelle, elles sont toujours prêtes à détecter les différents explosifs sur le territoire national. Parmi les nombreuses tâches dévolues aux chiens pisteurs, on citera notamment la détection de mines, la recherche de pilotes après un crash ou la recherche de survivants suite à une catastrophe naturelle.

Le service vétérinaire militaire assure le suivi médical des chiens. Une clinique canine militaire située sur le site d’Oud-Heverlee en est la garante.

 


< Message précédent